La famille Mérinos

Pourquoi le jeu est-il si intéressant à mettre dans les mains des enfants?

La MATIERE utilisée pour la réalisation du jeu:

La laine feutrée est une matière naturelle, douce au toucher et c’est important de mettre des matières nobles et solides dans les mains des enfants.
En effet, l’image que l’enfant développe de lui-même lorsqu’il joue, est importante pour sa vie présente et future. C’est comme s’il pouvait se dire «j’ai de la valeur» lorsqu’il joue avec des objets fabriqués dans de belles matières.
La laine joue ici son rôle de vecteur de bienêtre.
C’est aussi un beau cadeau que d’offrir la possibilité à un enfant de développer une image harmonieuse et équilibrée de lui-même afin de donner un maximum de chances d’avoir confiance en lui et en ses capacités pour sa vie d’adulte.

La laine feutrée neutralise le formaldéhyde, un produit toxique et très présent dans l’air ambiant qui se trouve dans les peintures, les vernis des meubles et les moquettes par exemple.
De plus, une étude démontre aussi son impact positif sur le sommeil du a la faible charge électrique de ses fibres.
En plus de toutes ses qualités, la laine est une fibre écologique par nature.Renouvelable, chaque année elle repousse sur le dos du mouton.Biodégradable, lorsqu’elle n’est plus utilisée elle peut être compostée.Autonettoyante, elle nécessite peu de lavages.Locale, son transport se fait à minima.

Voici les réponses de professionnels:

La laine est un des plus faibles générateurs d’électricité statique et des études ont montré que notre rythme cardiaque est plus régulier au contact de la laine qu’au contact de fibres synthétiques (Institut de recherche Hohenstein, 1984). Encore un atout pour notre sommeil !

De par sa structure moléculaire, la laine a la capacité de neutraliser des substances nocives comme le formaldéhyde (Étude de Gabrielle Wortmann du DWI, 1999). Cette substance relâchée par les colles, résines, est un des polluants les plus répandus dans nos habitations, notamment dans les chambres d’enfants récentes (mobilier, peinture…). À la manière de certaines plantes, la laine permet ainsi de purifier l’air.

« Les avantages de la pure laine vierge :
La pure laine représente une alternative simple et peu coûteuse pour absorber les substances nocives présentes dans l’atmosphère (formaldéhyde, ozone). Lors des tests spécifiques, la concentration de substances toxiques précédemment relevée dans l’air de l’environnement testé, a diminué de plus de 80% en seulement deux heures.
Cancérogène, le formaldéhyde est devenu l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. Il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les panneaux de bois. »

LA COOPERATION:

Le principe du jeu de coopération qui participe à la satisfaction des besoins fondamentaux des enfants.
En effet, jouer à un jeu de coopération favorise l’épanouissement des enfants en leur offrant des conditions favorables pour mieux se connaître et développer un regard positif sur eux-mêmes. De plus, le principe même du jeu éveille les enfants à la tolérance, la responsabilité et l’autonomie.

Lors du déroulement du jeu, il est question d’aider la famille «Yao» à avoir des pulls bien chauds pour l’hiver. Les enfants sont naturellement d’accord pour aider autrui à avoir chaud pendant l’hiver, et, s’occuper des moutons est amusant: leur donner à manger et à boire, et aussi les tondre fait partie d’actions du quotidien toutes simples mais qui prennent tout leur sens dans le cadre de l’objectif de se protéger du froid quand l’hiver arrive. De plus, toutes ces actions font appel à leur sens des responsabilités vis à vis des animaux qui dépendent d’eux et qui contribuent au bien-être humain.

De plus, le jeu participe à développer chez les enfants le goût de la solidarité afin qu’ils puissent trouver leur place de manière originale dans la société et y jouer un rôle actif.
En effet, un échange original s’opère entre la fileuse et les enfants qui s’occupent des moutons: les pommes sont en abondance dans le jardin et la fileuse en a besoin aussi pour son hiver. Il s’agit donc de les récolter et de les apporter à la fileuse en échange de son travail de filage de la toison brute.

En outre, le jeu apprend aux enfants à se positionner de manière claire, à la fois ferme et ouverte, lorsqu’il s’agit de décider quel mouton va bénéficier du résultat du jet de dé, quand celui-ci tombe sur la croix bleue du vétérinaire. Les enfants sont amenés à décider tous ensemble lequel est le plus approprié pour recevoir l’un des différents éléments comme l’eau, le foin, la tonte, ou le fait de récolter les pommes ou d’aller chez la fileuse. C’est parfois plus lent d’arriver à un consensus, c’est à dire à une décision où chacun des enfants est ok avec la décision collective, mais cela apprend à vivre ensemble, à sentir que chacun a une place et qu’on tient compte de la place de chacun sur un même plan. L’enfant qui participe au jeu peut alors en déduire que c’est ok que ses besoins soient pris en compte tout comme ceux des autres enfants. Cela lui donne un sentiment de sécurité très important pour son bien-être. Il peut cesser d’avoir peur que ses besoins ne soient pas satisfaits.

Au cours de ce jeu, l’enfant peut aussi expérimenter un processus: non seulement il faut s’occuper des moutons pour obtenir la précieuse laine bien chaude, il faut s’arranger avec la fileuse pour obtenir qu’elle fasse le travail de transformation de la toison, mais il faut également quelques soirées au coin du feu pour tricoter les pulls bien chauds. Cela lui apprend la notion de se fixer un objectif et de mettre en place les étapes nécessaires pour l’atteindre. Ce qui lui sera également d’une grande utilité dans sa vie de tous les jours en tant qu’adulte. Ce dont il a besoin n’arrive pas par miracle, mais bien par une suite de décisions qui ne dépendent que de lui. Et cela fait du bien de savoir que son propre bien-être dépend de soi et non du bon-vouloir de quelqu’un ou de quelque chose d’extérieur à soi.

Toutes ces expériences, tous ces apprentissages se font dans le plaisir de jouer et c’est pourquoi elles vont s’ancrer plus facilement en l’enfant. A travers le jeu, l’enfant intègre une série de comportements et de valeurs.

L’ENTHOUSIASME:

L’idée est de rassembler des parents et des enfants autour de la même activité créative.

L’esprit de groupe et le développement d’une réelle synergie entre ses membres, se manifeste lors du déroulement du jeu. Lorsque par exemple, il faut absolument tomber sur le rouet, pour enfin, aller porter la toison du mouton et les pommes chez la fileuse, il est fait appel à chacun pour penser très fort au rouet, et comme par magie, induire le jet de dé pour que ce soit cette face du dé qui sorte. A ce moment-là, la joie des enfants lorsque le dé tombe enfin sur le rouet est tellement fantastique, ce qui met en train une très bonne dynamique de groupe.

LES 7 BESOINS FONDAMENTAUX:

Les 7 Besoins Fondamentaux, à savoir, sécurité, repères, liberté, relation, cohérence, sens et réalisation ont été pris en compte lors de la conception du jeu.

  1. Sécurité:
    Comme dit précédemment, la matière noble de la laine naturelle participe à la bonne santé et au bon maintien des paramètres du corps de l’enfant. De plus, aucun élément dangereux n’est à redouter dans ce jeu, au contraire tous les éléments sont doux et chauds! D’un point de vue psychologique, le fait de jouer à un jeu de coopération est rassurant dans le sens où tout le monde gagne ensemble, et où tout le monde perd ensemble.
  2. Repères:
    Des repères clairs aident l’enfant à avoir du plaisir.
    Ceux-ci sont donnés d’une part par les règles très claires et simples du jeu qui informent les enfants et d’autre part avec les repères des barrières pour les moutons sur le jeu, les cases bien indiquées pour savoir où mettre les objets récoltés en face de chaque mouton, l’hiver est bien signifié lorsque tous les accessoires sont mis au bonhomme de neige. Le flou, qui pourrait être source d’insécurité et de malaise n’existe pas dans le jeu.
  3. Liberté:
    L’enfant a conscience de lui-même, de ses choix, son tour de jeu est respecté dans le sens où il est clairement stipulé dans les règles que seul celui qui a son tour peut faire avancer les éléments du jeu. Le trèfle à 4 feuilles qui signifie la chance permet à l’enfant qui joue de choisir seul ce qu’il a envie de donner au mouton concerné par le jet de dé. L’enfant peut s’identifier aux enfants des membres de la famille Dao qui ont besoin de pulls bien chauds, et prendre ainsi part au jeu de manière très active.
  4. Relation:
    En jouant, les enfants sont en relation les uns avec les autres et ce, de manière constructive car ils œuvrent à l’atteinte du même but: aider la famille Dao. Ils expérimentent la solidarité et la mise en œuvre de ressources communes afin d’atteindre leur objectif.
  5. Cohérence:
    L’enfant expérimente le fait d’avoir une place dans le groupe des enfants qui participent au jeu. Cette place va être en cohérence avec sa capacité de décision, et si besoin, il peut faire appel aux autres pour avoir leur avis et prendre la meilleure décision possible pour faire avancer le jeu.
  6. Sens:
    Les enfants aiment donner du sens à leurs actions, et dans le cas du jeu, toutes les décisions qui se prennent ont tout leur sens car le déroulement du jeu est en lien avec des besoins de base de la vie quotidienne, autant pour les animaux que pour les êtres humains.
  7. Réalisation :
    L’animation rassemble les différents points énoncés comme l’Environnement, santé, collaboration, apprentissage des langues.

Me contacter

Anne pirnay

Anne Pirnay

Tél: 04 384 00 84
Gsm: 0497 62 52 13
info@mouton-magique.be
Adresse:
Rue des Prunelliers, 15
4920 Septroux-Aywaille


Newsletter

Restez informé

Entrez votre adresse Email et souscrivez à la Newsletter du site du Mouton-Magique.





bottom